Vin de France & cépages

EN UN COUP D'OEIL
DE QUELS VINS S'AGIT-IL ?
Grand Vin, Vin de France sans mention Vins tranquilles, Vin de France avec mention

Tout sur les cépages

5 questions à Jean-Michel Boursiquot

Jean Michel Boursiquot est Directeur scientifique et technique du département Matériel Végétal de l'IFV, et Enseignant-Chercheur à l'école supérieur d'agronomie SupAgro Montpellier.

Pourquoi les cépages Français connaissent-ils toujours un succès mondial alors que la viticulture est toujours plus globalisée?

Parce que les cépages français, à l'instar du Cabernet-Sauvignon et du Chardonnay, ont montré depuis longtemps leur capacité d'adaptation et à produire des vins qui plaisent à des consommateurs toujours plus nombreux à travers le monde. Ce succès vient aussi de l'antériorité des cépages français et des vins français dans les échanges mondiaux. Enfin, les avancées scientifiques à partir du 20ème siècle ont permis d'aller plus loin dans la connaissance des cépages français et dans leur diffusion. Cet historique fait que le goût international des consommateurs pour le vin se base aujourd'hui sur les cépages français.

Les cépages français cultivés en France sont-ils considérés comme des références sur le plan de la qualité gustative? Et pourquoi?

Oui, les cépages français et les vins français dont ils sont issus sont une grande référence internationale. Au-delà des aspects historiques et du savoir-faire technologique de la France, ils offrent surtout une belle richesse aromatique, de la finesse, de l'élégance, mais aussi une certaine puissance, qui permet par exemple des élevages en fûts de chêne pour plus de complexité. Mais ce qui fait la l'intérêt des cépages français produits en France, c'est qu'ils sont cultivés sur des sols viticoles très diversifiés et de grande qualité, sans compter des climats intéressants idéalement situés autour du 45è parallèle. Des climats qui varient d'une année sur l'autre, ce qui rend les vins plus intéressants.

Quel est le rôle de votre organisme dans l'amélioration continue des cépages français? 

Le rôle de l'IFV est de d'organiser et de mener à bien une sélection naturelle des cépages pour offrir aux viticulteurs des plants -on les appelle les clones-  indemnes de défauts et de risques sanitaires, afin de garantir aux parcelles plantées une espérance de vie plus importante. Mais notre rôle est aussi de proposer des plants dont on connaît présicément le potentiel, par exemple en matière de rendement, de teneur en sucres ou de d'intensité de couleur. L'IFV propose ainsi aux viticulteurs des éléments rationnels de choix en fonction de leurs propres objectifs -par exemple produire un vin léger et fruité ou au contraire vin de garde de haute expression.

A quoi servent les conservatoires des cépages de l'IFV

Ils sont une arme stratégique de la viticulture française, car ils pemettent de garder une mémoire vivante de la formidable biodiversité française en matière de cépages. Aujourd'hui, tout va très vite, les modes alimentaires et de consommation sont très changeants. Ils privilégient certains cépages et certaines expressions de ces cépages: couleurs sombres, richesse aromatique etc. Mais de quoi sera fait le goût des concommateurs à l'avenir? Préserver la biodiversité des cépages permettra s'anticiper les nouveaux besoins et d'y répondre mieux. Par exemple en créant de nouvelles génération de clones ou en remettant au goût du jour des clones anciens. Les 120 conservatoires des cépages français, répartis sur tout le territoire, représentent aujourd'hui environ 30000 clones, toute la mémoire viticole de la France.

Quels cépages français sont-ils promis, selon vous, à un nouvel essor, en France et dans le monde?

Il y a 40 ans, personne n'aurait parié sur le succèes mondial du cépage Merlot. C'est il y a 20 ans à peine que la Syrah est devenue un cépage mondialement apprécié. Si le futur est difficile à prévoir, on constate que ce sont souvent des producteurs exigeants, engagés et médiatiques qui lancent un engouement pour tel ou tel cépage. Force est de constater que ce sont le plus souvent des cépages français qui en bénéficient. L'exemple du Sauvignon est très parlant: ce sont des viticulteurs néo-zélandais qui l'on relancé. Ajourd'hui, on voit des viticulteurs s'enthousiasmer pour le Chenin, le Viognier, la Roussanne ou encore le Tannat... Peut-etre seront-ils les nouveaux Merlot, Chardonnay ou Syrah du 21ème siècle.

Institut Français de la Vigne et du Vin: Progrès et expertise technique pour la viticulture française.

L'Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) est l'organisme technique français de référence pour tous les acteurs économiques du Vin. Ses travaux vont de la sélection de variétés de vigne performantes au développement d'outils pour une viticulture durable et compétitive. Il permet ainsi d'anticiper l’évolution des marchés mondiaux. 

Département scientifique et technique "Vigne et Terroir"

L'IFV est au cœur de la recherche et du développement d'une viticulture aussi durable que compétitive. Cela passe par la recherche et l'approfondissement de la connaissance en matière de viticulture biologique, avec notamment la réduction des intrants en viticulture et le développement des alternatives à la lutte chimique. Il s'agit aussi de favoriser la gestion durable des sols viticoles et valorisation des territoires et des paysages. La prévention et la réduction des maladies du bois est un autre champs d'activité de l'IFV.

Département scientifique et technique "Matériel Végétal"

En lien avec ses 34 partenaires dans tous les vignobles français, l'IFV effectue un travail d'amélioration et de sélection de variétés de vigne: création variétale, avec des variétés tolérantes aux maladies et adaptées au changement climatique, mais aussi sélection génétique et suivi sanitaires des clones de vigne, et enfin conservation et diffusion du matériel végétal. L’IFV est gestionnaire de la marque ENTAV-INRA®.

Département scientifique et technique "Vin et Marché"

Il s'agit pour l'IFV de permettre l'adaptation rapide aux mouvements des marchés et de leurs consommateurs. Cel passe par l'innovation  sur les matériels œnologiques et de conditionnement, par la réduction des intrants en œnologie et la gestion des effluents viticoles, mais aussi par la recherche sur l'écologie microbienne, l'hygiène et la maîtrise des altérations. Enfin, l'IFV est impliqué dans les travaux de la filière Vins en matière de sécurité alimentaire ou de vin et santé.

"L’IFV, pleinement impliqué dans plusieurs pôles de compétitivité, est doté d’un conseil scientifique et technique composé de 40 d’experts mondialement reconnus. Ils travaillent en réseau et dans une approche internationale. La diffusion du progrès technique de l'IFV va de la publication classique aux transferts de technologie dans les entreprises. sans oublier l'Internet. Pour en savoir plus, visitez le site www.vignevin.com 

"

 

Les vins de A à Z
LES MARQUES DE A à Z
Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé