Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

TANNAT
{ Vin Rouge }

Rouge

Son origine
Réputé pour la qualité et la générosité de ses tannins, dont il tire son nom, le Tannat est un cépage né dans le Sud de l’Aquitaine, aux pieds des Pyrénées.

Ses arômes
Le Tannat ne présente pas d’arômes très spécifiques. Comme de nombreux vins rouges, ils sont à trouver principalement dans le registre fruité lorsqu’il est jeune. La mûre, le cassis, les fruits rouges s’enrichissent aussi de notes végétales de tabac blond et en vieillissant, de touches de gibier et de fourrure.

Les vins qu'il donne
Le Tannat donne des vins colorés, très tanniques et assez nerveux c'est-à-dire avec une acidité bien marquée. Cette structure doublement puissante permet d’élaborer des vins rouges de qualité, charpentés et très aptes au vieillissement.

Ses zones d'implantation
Ce cépage gascon est bien implanté dans les vignobles de sa région d’origine, entre Pau et Biarrritz et dans le Sud des Landes, et jusqu’à Auch. Il a été adopté par les viticulteurs à l’étranger, notamment en Amérique du Sud. En France, les surfaces en production ont très légèrement décliné dans les années 80, mais ont depuis repris leur essor, avec 3150 hectares cultivés en 2006.

Sa précocité
Le Tannat est un cépage de 2ème époque, c'est-à-dire de la catégorie des moyennement tardifs. Son débourrement intervient 4 jours après le Chasselas, qui est le cépage de référence, et il arrive à parfaite maturité assez tardivement, avec 3 semaines et demie de décalage sur le Chasselas.

Sa vigueur
Le Tannat est un cépage assez vigoureux qui est habituellement conduit en taille longue et qui doit, pour cette raison, être palissé.

Les sols qu'il préfère
Ce cépage sensible à la sécheresse préfère les sols à bonne rétention d’eau, mais bien drainants. Les argiles calcaires se prêtent parfaitement à ses besoins.

Son climat idéal
Le Tannat est un cépage plutôt océanique qui a besoin d’un apport régulier en eau ; il n’aime pas la sécheresse. Mais en raison de sa maturation tardive, il nécessite des automnes plutôt bien ensoleillés. Sa sensibilité à la pourriture grise nécessite également que les arrières saisons soient peu arrosées, ce qui est précisément le cas dans le Sud de l’Aquitaine.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Tannat est sensible aux acariens et aux cicadelles. Il est également un peu sensible à la pourriture grise.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Le Tannat se reconnaît à ses jeunes feuilles rougeâtres à plages bronzées. Mais ses feuilles adultes ont une couleur vert foncé et sont d’ailleurs de grande taille, pentagonales, entières. A l’extrémité du jeune rameau, on remarque en outre une forte densité de poils couchés. Les limbes ont trois ou cinq lobes, avec un lobe central allongé, et un sinus pétiolaire peu ouvert voire fermé. Les lobes ont des dents courtes à côtés rectilignes, et les nervures présentent une pigmentation anthocyanique moyenne. La surface du limbe est révolutée, bullée, parfois ondulée entre les nervures principales. Sa face inférieure présente une densité moyenne de poils couchés. Enfin, on notera que Les grappes sont grosses alors que les baies sont petites à moyennes.

Clones commercialisés
Les dix clones agréés de Tannat (précisément dénommé Tannat N) portent les numéros 398, 399, 472, 473, 474, 475, 717, 794, 944 et 1048. Un conservatoire de plus de 300 clones a été implanté en 1995 dans les Pyrénées-Atlantiques.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé