Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

ROUSSANNE
{ Vin Blanc }

Blanc

Son origine
La Roussanne est un cépage localisé de la moyenne région rhodanienne, entre Lyon et Valence. Ce cépage local est peu cultivé dans les autres régions de France.

Ses arômes
Les arômes floraux et fruités de la Roussanne s’inscrivent dans un potentiel aromatique très élégant ; le miel, l’aubépine, l’abricot décrivent fréquemment la dégustation de ce cépage. On trouve aussi des touches de tisane et de poire, qui viennent enrichir son registre aromatique.

Les vins qu'il donne
La Roussanne donne des vins d’une grande élégance et complexité aromatique, puissants, avec une belle structure acide ; ils sont aptes au vieillissement. Ce cépage permet de mettre en valeur et de révéler de bons terroirs. Souvent la Roussanne est flatteuse en dégustation les premières années, avant de se fermer pour se rouvrir au bout de 5-8 ans et développer un registre aromatique puissant.

Ses zones d'implantation
Ce cépage relativement confidentiel a connu un regain d’intérêt dans les années 1990 et a vu ses surfaces progresser, passant de 58 hectares en 1968 à 1074 en 2006. Si la majorité des surfaces de Roussanne se trouve entre Valence et Lyon, on note également qu’elle est cultivée dans les contreforts alpins savoyards sous le nom de Bergeron, et plus au Sud, dans le bassin rhodanien méridional, de façon plus anecdotique.

Sa précocité
La Roussanne est un cépage tardif, puisqu’elle débourre 8 jours avec le cépage de référence, le Chasselas. Sa maturité intervient également tardivement, avec un décalage de 3 semaines et demie après le Chasselas. La Roussanne est donc un cépage de 2ème époque.

Sa vigueur
La Roussanne est un cépage vigoureux et émet des rameaux très longs ; de ce fait, nécessite un palissage soigné. Elle peut être conduite en taille longue modérée ou en taille courte.

Les sols qu'il préfère
Ce cépage convient bien aux sols pauvres argilo-calcaires assez pierreux et bien exposés.

Son climat idéal
Ce cépage de climat plutôt chaud donne les meilleurs résultats lorsque les influences fraîches et continentales sont marquées. La zone d’interface entre climat méditerranéen et climat continental, au Sud de Lyon lui convient donc parfaitement.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
La Roussanne est très sensible à l’Oïdium, à la pourriture grise, aux acariens et aux thrips.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin. Il entre par exemple dans l’élaboration de certains vins effervescents produits dans le Nord de la vallée du Rhône.

Le reconnaître
A l’extrémité du jeune rameau de Roussanne, on observe une forte densité de poils couchés. Le rameau adulte affiche entre-nœuds de couleur verte. Les feuilles adultes ont cinq ou sept lobes et présentent un sinus pétiolaire peu ouvert ou à lobes légèrement chevauchants, tandis que les sinus latéraux sont profondément découpés. Les dents des lobes sont en outre très courtes par rapport à leur largeur à la base, et la pigmentation anthocyanique des nervures est nulle. Le limbe de la Roussanne est légèrement révoluté, et sur sa face inférieure, on observe une densité très faible ou faible de poils couchés et de poils dressés. Les grappes de ce cépage sont petites à moyennes, et les baies, quant à elles, sont de petite taille, de forme arrondie.

Clones commercialisés
Les cinq clones agréés de Roussanne (précisément dénommée Roussanne B) portent les numéros 467, 468, 469, 522 et 1040. Un conservatoire de plus de 50 clones a été implanté dans la Vallée du Rhône en 2001.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé