Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

PINOT NOIR
{ Vin Rouge }

Rouge

Son origine
Bourguignon, le Pinot Noir fait partie du noble patrimoine ampélographique français. Il a connu récemment une implantation importante dans d’autres zones viticoles fraîches de la planète. Il est l’ancêtre d’une bonne douzaine de cépages, tel que le Chardonnay, le Gamay ou l’Aligoté.

Ses arômes
Le Pinot Noir se distingue par un arôme variétal de cerise avec de nombreuses variations, cerise rouge, noire, griotte et même kirsch. Au vieillissement, on trouve plus souvent des notes de pruneau, de gibier, de cuir et de sous-bois.

Les vins qu'il donne
Dans des conditions favorables, le Pinot Noir permet d’élaborer des vins rouges de garde d’une grande qualité car ils allient puissance, finesse, intensité et complexité aromatique. Le potentiel d’accumulation des sucres de ce cépage est élevé pour une acidité juste moyenne (parfois insuffisante à bonne maturité). La couleur du Pinot Noir est souvent peu intense mais a une bonne capacité à se maintenir dans le temps. Le Pinot noir est utilisé également pour l’obtention de vins de base de qualité pour effervescents blancs et rosés.

Ses zones d'implantation
Le Pinot Noir est cultivé dans tout le quart Nord-Est de la France, principalement entre Dijon et Lyon. On le trouve aussi sur les bords de la Loire, et dans une moindre mesure, dans d’autres régions plus méridionales, comme la région audoise ou héraultaise, dans de hautes vallées fraîches.

Sa précocité
Le Pinot Noir est un cépage précoce, tant pour le démarrage de sa phase végétative que pour son arrivée à maturité. Il débourre en effet 2 jours après le Chasselas, cépage de référence, et parvient à maturité complète une demie semaine à une semaine après lui, ce qui en fait un cépage de 1ère époque.

Sa vigueur
Le Pinot Noir est un cépage assez vigoureux mais peu productif. IL est très capricieux, craint les gelées de printemps. Le Pinot noir est conduit généralement palissé. Il exprime sa plénitude lorsque sa vigueur est faible à modérée et les rendements limités. Ce cépage, qui nécessite des ébourgeonnages soignés, a tendance à produire un nombre important de grappillons.

Les sols qu'il préfère
Le Pinot Noir s’exprime admirablement et donne ses meilleurs résultats sur terrain argilo-calcaire, à forte proportion de calcaire. Il apprécie tout particulièrement une variété d’Argile nommée Montmorillonite (du nom d’une ville poitevine, Montmorillon), qui a une très forte capacité d’échange de cations (ions chargés positivement). Il semble que l’argile donne plus de profondeur aux vins issus du Pinot Noir.

Son climat idéal
Cépage septentrional qui mûrît relativement précocement, le Pinot Noir est peu sensible aux froids parfois rigoureux de l’Est de la France. En cas de gelée de printemps, les bourgeons secondaires sont relativement fertiles. Les expositions sèches et bien exposées au soleil lui assureront une maturation de grande qualité, gage de vins riches et de belle facture. Sensible à la coulure en période de floraison fraîche ou pluvieuse, le Pinot Noir est également difficile pendant la maturation. Un excès de chaleur le grille et provoque une maturité trop rapide, ce qui est peu souhaitable lorsque l’on recherche une belle expression de ce cépage. Les lentes maturations en climat frais sont les meilleures conditions de la qualité pour ce cépage.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Pinot noir est un cépage délicat, sensible aux principales maladies et en particulier au Mildiou, au Rougeot parasitaire, à la pourriture grise (sur grappes et sur feuilles), et aux cicadelles.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Pour identifier le Pinot Noir, on fait d’abord appel à l’examen de ses rameaux adultes, car ils ont des entre-noeuds à raies rouges. Les jeunes feuilles ont une couleur verte ou jaune, et l’extrémité des jeunes rameaux présente une densité moyenne à forte de poils couchés. Les feuilles adultes affichent une couleur vert foncé voire très foncée ; elles sont entières, à trois ou à cinq lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert voire fermé, et avec des lobes s’opposant vers la face inférieure en crête de coq. Les dents du limbe, qui présente un aspect tourmenté et fortement bullé, sont courtes. Sur la face inférieure, on remarque une faible densité de poils couchés. Les baies du Pinot Noir sont de forme arrondie ou légèrement elliptique. Les grappes sont petites à très petites, et compactes, souvent sans ailes.

Clones commercialisés
Les quarante-trois clones agréés de Pinot Noir (précisément dénomme Pinot Noir N) portent les numéros 111, 112, 113, 114, 115, 162, 163, 164, 165, 236, 292, 372, 373, 374, 375, 386, 388, 389, 459, 460, 461, 462, 521, 528, 583, 617, 665, 666, 667, 668, 743, 777, 778, 779, 780, 792, 828, 829, 870, 871, 872, 927, 943. Des collections-conservatoires, mises en place en Alsace, en Bourgogne (Côte d’Or et Saône-et-Loire) et en Champagne entre 1971 et 1995, rassemblent près de 800 clones.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé