Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

PETIT MANSENG
{ Vin Blanc }

Blanc

Son origine
Le Petit Manseng est un cépage issu de la région de pau, dans le Sud Ouest de la France. Il est proche du Gros Manseng, mais produit des vins bien différents.

Ses arômes
Ce cépage très aromatique se distingue par ses notes de pêche, d’agrumes, de cannelle ou encore de nèfle. Le registre des fruits exotiques (mangue, fruits de la passion, ananas) complète le profil aromatique du Petit Manseng.

Les vins qu'il donne
Le Petit Manseng est remarquable par sa très grande capacité à concentrer les sucres dans ses baies lors de la maturation, tout en conservant une acidité extrêmement élevée. Il permet ainsi d’élaborer naturellement des vins liquoreux très aromatiques et de grande qualité. Ces vins, plus secrets, offrent en outre un potentiel de garde très important et figurent au sommet de cette catégorie des vins liquoreux.

Ses zones d'implantation
Le Petit Manseng est le cépage le plus noble et le plus légendaire du Béarn, puisque quelques gouttes de ce nectar furent versées lors du baptême du futur roi Henri IV. Il est donc au cœur des vignobles de cette région, qui englobe aujourd’hui le Sud de la région gersoise. On le retrouve aussi dans le vignoble tout proche du Pays Basque français, non loin de Saint Jean de Luz. Ce cépage très apprécié fait l’objet de plantations en Languedoc et même dans d’autres pays, introduits par quelques familles d’émigrants basques. Les surfaces cultivées restent néanmoins faibles en France, avec 650 hectares en 2006, même si elles sont en progression continue.

Sa précocité
Relativement précoce, puisqu’il débourre 2 jours seulement après le Chasselas, cépage étalon, il mûrit en revanche inférieur tardivement, soit 4 semaines et demie après celui-ci. Il appartient donc au groupe des cépages de 3ème époque. Il nécessite donc de temps pour arriver à maturité.

Sa vigueur
Le Petit Manseng est un cépage vigoureux, et pour limiter sa productivité en même temps que les risques liées à un excès d’humidité –le piémont pyrénéen est une région de pluviométrie abondante- il est conduit en ceps hauts (on les appelle les hautains puisqu’ils atteignent 1m70) et relativement longs. Ce mode de conduite permet également de minimiser les risques de gel lors du débourrement. La production du Petit Manseng est généralement faible, en raison de la petite taille de ses grappes. Lorsqu’il donne des vins liquoreux, les rendements peuvent tomber à 15 hectolitres à l’hectare.

Les sols qu'il préfère
Le Petit Manseng apprécie les sols profonds à cailloux roulés, c’est pourquoi il est à l’aise dans les zones du piémont pyrénéen, sur des sols profonds, mais bien drainés.

Son climat idéal
Le Petit Manseng, qui débourre tôt mais mûrit tard, nécessite des climats aux longs étés et aux belles arrières saisons. La zone du Sud aquitain, réputée pour ses automnes secs et ensoleillés, permet une maturation longue, qui peut se poursuivre jusqu’en décembre et donner naissance à de grands vins liquoreux.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Ce cépage est très résistant à la pourriture grise. C’est la raison de sa capacité à poursuivre une maturation extrêmement tardive permettant une grande concentration en sucres.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin, avec de belles aptitudes à l’élaboration de vins moelleux et liquoreux.

Le reconnaître
Le Petit Manseng se reconnaît principalement à ses grappes, petites, et à des baies très petites, d’où son nom. Ses feuilles adultes ont une forme ronde (orbiculaire) et le plus souvent entières, sans lobe très marqué. Dans le cas où 5 lobes sont identifiables, les sinus latéraux sont très peu profonds. L’extrémité du jeune rameau présente une très forte densité de poils couchés, et les jeunes feuilles ont une couleur jaune à plages légèrement bronzées. Les feuilles adultes se distinguent en outre par un sinus pétiolaire en U peu ouvert ou à lobes légèrement chevauchants ; les dents du limbe sont généralement courtes à côtés rectilignes ou convexes. Par ailleurs, la pigmentation anthocyanique des nervures au point pétiolaire est faible. L’aspect du limbe est légèrement révoluté et, sur sa face inférieure, celui-ci présente une faible densité de poils dressés et couchés.

Clones commercialisés
Les trois clones agréés de Petit Manseng (précisément dénommé Petit Manseng B) portent les numéros 440, 573 et 1107. Plus de 100 clones ont été installés en conservatoire au Sud de Pau (Pyrénées-Atlantiques) en 1996.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé