Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

MARSELAN
{ Vin Rouge }

Rouge

Son origine
Le Marselan est un cépage récent obtenu par croisement entre le Cabernet-Sauvignon et le Grenache. L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) l’a obtenu et déposé en 1961. La création de ce cépage par génie génétique avait pour objet l'obtention simultanée des caractères les plus porteurs du Grenache et du Cabernet-Sauvignon.

Ses arômes
Le Marselan présente à la dégustation des arômes de fruits mûrs.

Les vins qu'il donne
Comme les baies du Marselan sont très petites, le rendement en jus est, de ce fait, limité (environ 160 kg/hl). Le Marselan permet donc d’élaborer des vins colorés, typés et de grande qualité. Ils sont aromatiques, corsés, dotés d’une structure très intéressante, caractérisée par des tanins souples et sans amertume qui les rend aptes au vieillissement. Le Marselan est un cépage qui combine ainsi les forces du Cabernet-Sauvignon et du Grenache.

Ses zones d'implantation
Les surfaces en production ne dépassent pas les 500 hectares depuis les années 2000, et concernent principalement la plaine languedocienne et la partie méridionale du bassin rhodanien.

Sa précocité
Le Marselan est un cépage tardif, surtout pour sa maturation, puisqu’il est récolté 4 semaines après le Chasselas, qui est le cépage de référence. C’est donc un cépage de 3ème époque. Son débourrement, tardif lui aussi, intervient 5 jours après celui du Chasselas.

Sa vigueur
Le Marselan a une vigueur moyenne et émet des rameaux de grande taille. Il convient de le tailler court en cordon, ce qui nécessite un palissage.

Les sols qu'il préfère
Le Marselan a une nette préférence pour les sols secs, ce qui n’a rien d’étonnant puisqu’il est issu de deux cépages qui donnent leurs meilleurs résultats sur les sols minces et bien drainés.

Son climat idéal
Cépage méridional adapté aux terroirs chauds et très ensoleillés, il résiste bien à la sécheresse. En raison d’une maturation lente, il est particulièrement adapté aux terroirs chauds et ensoleillés. Il préfère les bonnes expositions pour atteindre une complète maturité.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Marselan N est très peu sensible à la pourriture grise et peu sensible à l’Oïdium et aux acariens. Comparativement à ses deux cépages ‘parents’, c’est un cépage moins sensible aux maladies et aux ravageurs, ce qui en fait un plant de grand intérêt.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Le jeune rameau du Marselan présente une faible densité de poils couchés ; les rameaux adultes ont des entre-noeuds de couleur verte, tandis que les jeunes feuilles sont de couleur verte à plages bronzées. Les feuilles adultes, de teinte vert foncé et brillantes, ont une forme orbiculaire, à cinq, sept voire neuf lobes.
Le sinus pétiolaire a une forme en U et est peu ouvert ; les lobes pétiolaires sont légèrement chevauchants, et avec des dents courtes ou moyennes à côtés convexes ou rectilignes. Les nervures du limbe ont une pigmentation anthocyanique (rougeâtre) nulle ou faible. Le limbe est tourmenté, lisse, et sur sa face inférieure, on remarque une densité de poils couchés nulle. Les grappes de Marselan sont grosses, mais ses baies, de forme arrondie ou elliptique courte, ont en revanche une taille très réduite.

Clones commercialisés
Le seul clone agréé de Marselan (précisément dénommé Marselan N) porte le numéro 980.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé