Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

CLAIRETTE
{ Vin Blanc }

Blanc

Son origine
Ce cépage provençal est un cépage secondaire dans les assemblages des vins blancs produits dans la plaine languedocienne, dans le bassin rhodanien et sur le littoral provençal.

Ses arômes
La Clairette présente un arôme typique de pomme et de pamplemousse, assorti de touches de fleurs blanches, parfois avec des notes légèrement musquées.

Les vins qu'il donne
La Clairette permet d’obtenir des vins assez alcooliques, et même parfois doux avec un passerillage ou une surmaturation ; ses vins sont relativement peu acides, et présentent parfois une légère dureté ou amertume en fin de bouche. Ce cépage permet également d’élaborer des vins effervescents. Toutefois, les vins secs doivent être bus très jeune car ils s’oxydent facilement.

Ses zones d'implantation
Il est cultivé comme cépage secondaire dans le Sud Est de la France ; dans le Sud du bassin rhodanien, dans le vignoble du littoral provençal et dans la plaine languedocienne. Les surfaces cultivées en Clairette ne sont plus que de 2600 hectares environ.

Sa précocité
La Clairette est un cépage tardif qui nécessite du temps pour produire des raisins de qualité. Plus tardif que le Chasselas, cépage étalon, il débourre 8 jours après lui. Mais c’est surtout sa maturation qui est lente, puisque la Clairette arrive à pleine maturité 4 semaines après le Chasselas, ce qui en fait un cépage de 3ème période.

Sa vigueur
Cépage vigoureux, la Clairette nécessite une taille courte et un ébourgeonnage soigné afin de limiter la croissance végétative. Son port est semi érigé, et ses rameaux sont moyennement sensibles au vent.

Les sols qu'il préfère
Les meilleurs résultats de la Clairette s’obtiennent sur des sols calcaires, peu fertiles, maigres et secs. Ces sols conviennent bien à limiter ses rendements, gage de qualité.

Son climat idéal
Cépage méridional adapté aux terroirs chauds et très ensoleillés, il résiste bien à la sécheresse. En raison d’une maturation lente, il est particulièrement adapté aux terroirs chauds et ensoleillés. Il préfère les bonnes expositions pour atteindre une complète maturité.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Ce cépage est sensible aux vers de la grappe et aux acariens. La Clairette est en revanche relativement moins sensible à l’Oïdium et à la pourriture grise.

Ses utilisations
Raisin de cuve principalement, il est également consommé comme raisin de table. Il intervient aussi dans l’élaboration d’eaux de vie. 

Le reconnaître
Les jeunes feuilles de Clairette sont marquées par leur couleur jaune, tandis que les jeunes rameaux présentent une densité très forte de poils couchés. Les feuilles adultes ont une forme orbiculaire, c'est-à-dire circulaire, et à 5 lobes. Le sinus pétiolaire, très étroit, présente des lobes très chevauchants, avec des sinus latéraux profonds. Les côtés des dents du limbe sont rectilignes et les nervures du limbe présentent une pigmentation anthocyanique rougeâtre faible à moyenne. Le limbe est légèrement gaufré, ondulé entre les nervures à proximité du point pétiolaire. Sur la face inférieure du limbe, on observe aussi une forte densité de poils couchés. A maturité, le pédoncule des rafles se lignifie. Les grappes et les baies de la Clairette sont de taille moyenne.

Clones commercialisés
Les dix clones agréés de Clairette B portent les numéros 68, 69, 93, 94, 97, 98, 175, 207, 208 et 209. Un conservatoire de plus de 130 clones a été planté, au printemps 2007, dans le vignoble de Bellegarde (Gard).

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé