Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

CHENIN
{ Vin Blanc }

Blanc

Son origine
Le Chenin est originaire des bords de Loire et plus vraisemblablement de la région d'Angers.

Ses arômes
Le Chenin est réputé pour ses expressions minérales de craie et de silex, fréquemment rencontrées dans la vallée de la Loire. Plus généralement, il présente des arômes de poire et de coing mûrs lorsqu’il est jeune, épaulés par des touches de miel d’acacia, de fruits confits, et de citron. Parfois, des notes épicées de gingembre ou de tilleul accompagnent la dégustation.

Les vins qu'il donne
Ce cépage peut donner selon les conditions de culture et selon les terroirs (calcaires, schistes) soit des vins effervescents ou des vins secs, et même des vins liquoreux. Mais le potentiel d’acidité est toujours important et les vins obtenus sont toujours élégants, et généralement assez vifs. Le potentiel de vieillissement est important, notamment en raison d’une structure acide marquée.

Ses zones d'implantation
En France, le Chenin est planté essentiellement sur les bords de la Loire, principalement dans les régions d’Anjou et de Touraine. Il a aussi été introduit, plus récemment, dans la plaine languedocienne, mais les surfaces y sont encore anecdotiques. Les surfaces plantées en Chenin sont stables en France depuis 1979, avec près de 10000 hectares cultivés.

Sa précocité
Le Chenin est un cépage relativement précoce au débourrement, puisqu’il a 1 jours d’avance sur le Chasselas, cépage étalon. En revanche, pour sa maturité, il est relativement tardif, puisque il nécessite 3 semaines à 3 semaines et demi de plus que le Chasselas pour atteindre sa pleine maturité.

Sa vigueur
Très vigoureux, le Chenin est aussi un cépage fertile, qui peut produire beaucoup si les sols sont très riches. Mais en cas de gelée printanière, les bourgeons secondaires ont une fertilité réduite.

Les sols qu'il préfère
Le type de sol donne des expressions très différentes au Chenin, qui montre alors des visages très diversifiés. Les sables donnent des vins légers et charmants, à boire dans leur jeunesse. Les Argiles et les argiles calcaires donnent des vins plus amples et intenses, avec beaucoup de volume, tandis que les sols calcaires lui confèrent une touche minérale et plus d’acidité.

Son climat idéal
Le Chenin est, comme le Chardonnay, un cépage assez adaptable. Toutefois, il préfère les zones fraîches à la limite nord de son aire de culture. C’est dans ces conditions fraîches qu’il présentera son meilleur profil, comme dans le Val de Loire par exemple.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Chenin est particulièrement sensible à la pourriture grise, à l’Oïdium et aux maladies du bois (Eutypiose et Esca). Il résiste mieux en revanche au Mildiou, au Black Rot et à l’Anthracnose.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Le Chenin se reconnaît à ses jeunes rameaux présentant une forte densité de poils couchés, mais aussi à ses jeunes feuilles à plages bronzées. Les feuilles adultes du Chenin ont trois à cinq lobes très dessinés, avec un sinus pétiolaire peu ouvert, voire à lobes légèrement chevauchants. Sur les lobes latéraux, les dents sont de taille moyenne, à côté convexe, et les nervures ont une forte coloration anthocyanique de couleur rouge. Le limbe est assez bullé et présente, sur la face inférieure, une densité moyenne de poils couchés. Les grappes du Chenin sont de taille moyenne à grosse, et les baies sont petites à moyennes, et rondes.

Clones commercialisés
Les huit clones agréés de Chenin (précisément dénommé Chenin B) portent les numéros 220, 278, 416, 417, 624, 880, 982 et 1018. Plus de 200 clones sont installés dans un conservatoire du vignoble de l’Anjou depuis 1996.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé