Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

CARIGNAN
{ Vin Rouge }

Rouge

Son origine
Le Carignan est un cépage originaire d’Espagne, et plus précisément de l’Aragon. Il a été introduit au XII ème siècle dans tout le sud de la France, où il a trouvé sur les bords de la Méditerranée, d’excellentes conditions de production, tant agronomiques que climatiques.

Ses arômes
La plupart du temps, les vins de Carignan présentent des notes d’épices et surtout de fruits mûrs (pruneau notamment), de mûre ou de cerise noire. Il s’accompagne, après élevage en fûts ou foudres de chêne, de touches de pain grillé, d’amande grillée ou de cuir.

Les vins qu'il donne
Le Carignan possède un potentiel élevé en acidité, et moyen pour ce qui concerne la teneur en sucre et en couleur, surtout à rendement élevé. Mais en contrôlant son rendement, on obtient des vins moins acides, plus concentrés et donc plus équilibrés. Dans ce cas, les tannins sont moins durs, moins herbacés. La macération carbonique est une technique de vinification qui permet facilement et avantageusement de corriger ces caractères. Les vins gagnent alors en souplesse et en fruité Les vins issus de vieilles vignes, en revanche, présentent souvent une grande qualité en raison de leur faible production et permettent d’élaborer des vins puissants et généreux.

Ses zones d'implantation
Le Carignan est un cépage exclusivement méditerranéen. En France, on le retrouve de Nice à Perpignan et, plus marginalement, dans le massif Corse. Autrefois implanté en plaine, il donnait des vins peu intéressants. Il a donc été massivement arraché et n’est aujourd’hui cultivé que sur des terrains qualitatifs. Par conséquent, les surfaces plantées en Carignan se sont réduites, de 210000 hectares en 1968 à 73000 en 2006.

Sa précocité
Le Carignan est un cépage tardif, de 3ème époque pour ce qui concerne sa maturité, puisqu’elle intervient 4 semaines et demie après celle du Chasselas, cépage étalon. Son débourrement est lui aussi tardif, puisqu’il intervient 9 jours après celui du Chasselas.

Sa vigueur
Le Carignan est une cépage fertile dont il faut absolument brider le rendement s’il l’on veut élaborer des vins de qualité. Sa fertilité permet une production régulière. Il est facile à conduire mais doit être taillé court (aille en gobelet ou en cordon) pour limiter sa production. Il présente des rameaux à port érigé. Lorsque les vignes sont âgées (jusqu’à 50 ans) et moins productives, elles donnent des raisins de grande qualité.

Les sols qu'il préfère
Les terrains bien drainés sont essentiels à un développement harmonieux du Carignan. Les sols calcaires et donc peu acides ont sa préférence.

Son climat idéal
Cépage méridional par excellence, le Carignan est prédestiné aux terroirs chauds et très ensoleillés ; par ailleurs, il résiste bien à la sécheresse, d’où son implantation naturelle sur les bords de la côte méditerranéenne, principalement sur les terrasses languedocienes et roussillonnaises.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Carignan est relativement peu sensible à la pourriture grise et très peu sensible à l’Excoriose. En revanche, sa grande sensibilité vis-à-vis de l’Oïdium sur feuilles et sur grappes est bien connue, d’où une implantation idéale en terrain sec et régulièrement venté, comme dans la plaine languedocienne. Il se montre également sensible aux cicadelles.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Pour reconnaître le Carignan, on observe que l’extrémité du jeune rameau de l’année présente une forte densité de poils couchés. Ses jeunes feuilles sont brillantes et de couleur jaune. Le rameau de l’année présente également un aspect herbacé et des stries rouges. Les feuilles adultes ont une grande taille et présentent généralement 5 lobes. Le sinus pétiolaire est peu ouvert ou peu fermé. Les sinus latéraux sont de profondeur moyenne. Le limbe a un aspect tourmenté, très gaufré, et présente, sur sa face inférieure, une faible densité de poils couchés. Ses grappes et ses baies ont une taille moyenne à grosse.

Clones commercialisés
Les vingt-cinq clones agréés de Carignan (précisément dénommé Carignan N) portent les numéros 6, 7, 8, 9, 62, 63, 64, 65, 66, 90, 151, 152, 153, 171, 178, 179, 270, 271, 272, 273, 274, 275, 276, 505 et 547. Un conservatoire comprenant près de 300 clones a été mis en place dans l’Aude en 1998.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé