Vin de France & cépages

LISTE DES CÉPAGES
AUTRES DÉCOUVERTES...

Encyclopédie des Cépages de France

CABERNET FRANC
{ Vin Rouge } { Vin Rosé }

Rouge Rosé

Son origine
Le Cabernet Franc est probablement originaire du Sud-Ouest de la France. Il serait l’ancêtre de des cabernets, et notamment du renommé Cabernet-Sauvignon ; Sans doute originaire du Nord de l'Aquitaine, il a été introduit ensuite par le Cardinal de Richelieu sur les bords de la Loire, où il a trouvé également de bonnes conditions pour s’y épanouir.

Ses arômes
Très connu pour son arôme variétal de Framboise, il présente aussi une touche rafraîchissante de feuille de cassis froissée. Ses autres arômes les plus fréquents sont la fraise, la groseille et la violette réglissée.

Les vins qu'il donne
Le Cabernet Franc est un vin plaisant, donc l’onctuosité est un ravissement en bouche. Moins tannique et astringent que le Cabernet-Sauvignon, il est aussi plus souple, et donne une impression de plénitude lorsqu’il est récolté à maturité. Charnu et flatteur, le Cabernet Franc, en fonction de son élevage, offre aussi un potentiel de garde de plusieurs années.

Ses zones d'implantation
Le Cabernet Franc est un cépage fréquemment cultivé sur les bords de la Loire, notamment entre Angers et Tours. Mais il est aussi implanté, comme cépage plus secondaire, dans tout le Sud Ouest de la France, dans les départements de la Gironde, de la Dordogne. On le trouve aussi dans le Lot et Garonne et dans le Quercy, dans la vallée du Lot. Plus récemment, il a été introduit en plaine languedocienne. Les surfaces cultivées en Cabernet Franc sont en progression régulière depuis 40 ans et se montent en 2006) 38700 hectares.

Sa précocité
Ni précoce, ni vraiment tardif, le Cabernet Franc débourre 5 jours en moyenne après le Chasselas, cépage étalon. Il est plus tardif en maturité, puisqu’il atteint la pleine maturité 2 semaines et demie à 3 semaines après le Chasselas, appartenant par conséquent aux cépages de la 2ème époque.

Sa vigueur
Le Cabernet Franc est connu pour sa vigueur assez grande. Il doit par conséquent être conduit avec une taille modérément longue, ou plus courte dans les zones climatiques plus chaudes.

Les sols qu'il préfère
Les meilleurs vins de Cabernet Franc sont généralement obtenus sur des sols de nature argilo-calcaires, avec un approvisionnement régulier en eau, surtout en zone méditerranéenne, plus sujette aux sécheresses. En zone plus tempérée, et en l’absence de stress hydrique estival, il donne aussi d’excellents résultats sur des sols plus sableux.

Son climat idéal
Ce cépage originaire d’une zone tempérée (Sud Ouest de la France) préfère les climats plus mesurés et même frais, comme sur les bords de la Loire, où il est largement cultivé. Il apprécie les étés chauds et moyennement longs, et nécessite un apport en eau régulier. En zone plus chaude, il convient d’assurer un apport régulier en eau pendant l’été et de le tailler court pour limiter la charge de chaque pied.

Sa sensibilité aux maladies et ravageurs
Le Cabernet Franc résiste moyennement à la pourriture grise et a une sensibilité moyenne aux maladies Eutypiose et Esca. Il est par ailleurs assez sensible aux ravageurs cicadelles.

Ses utilisations
Raisin de cuve, il est uniquement utilisé pour produire du vin.

Le reconnaître
Le Cabernet Franc est reconnaissable à ses jeunes feuilles, de teinte verte rougeâtre à plages bronzées. Ses feuilles adultes, pentagonales, ont 3 ou 5 lobes. Le sinus pétiolaire présente des lobes légèrement chevauchants. Les sinus latéraux, entre les lobes, ont une présence assez fréquente d’une dent au fond. Les dents présentes sur les lobes ont un coté rectiligne. Le limbe a un aspect martelé et brillant. La face inférieure présente une faible densité de poils, couchés. Les baies ont une forme arrondie.

Clones commercialisés
Les vingt-six clones de Cabernet franc (précisément dénommé Cabernet Franc N) portent les numéros 210, 211, 212, 213, 214, 215, 312, 326, 327, 330, 331, 332, 393, 394, 395, 396, 407, 408, 409, 542, 543, 544, 545, 622, 623 et 678. Un conservatoire de près de 80 clones a été installé dans le vignoble de l’Anjou en 2001. Un autre conservatoire de plus de 100 clones a été installé dans le vignoble bordelais en 2003 et en 2004 ; il est issu de prospections menées en Gironde et dans le piémont pyrénéen.

Ce site est réservé aux personnes majeures
Je suis majeur(e) Je suis mineur(e)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé